Pour mieux comprendre les différents types de météorites et d’où elles viennent, il faut remonter le temps au début du système solaire.

A expérimenter dans l'exposition

Film « Météorite, un voyage dans l’espace et le temps »

Les visiteurs montent à bord d’un vaisseau qui leur offre une vue panoramique sur le système solaire. Debout, assis ou allongés, ils partent pour 7 minutes d’un époustouflant spectacle audiovisuel sur l’histoire du système solaire et l’origine des météorites. © MNHN – JC Domenech

Film « Météorite, un voyage dans l’espace et le temps »

Les visiteurs montent à bord d’un vaisseau qui leur offre une vue panoramique sur le système solaire. Debout, assis ou allongés, ils partent pour 7 minutes d’un époustouflant spectacle audiovisuel sur l’histoire du système solaire et l’origine des météorites. © MNHN – JC Domenech

Dispositif interactif - Exposition Météorites © MNHN - JC Domenech.jpg

M

De la ceinture d’astéroïdes à la Terre, un si long voyage

Du bout des doigts, les visiteurs accompagnent un météoroïde dans chacune des étapes de son périple cosmique… Alpha Studio © MNHN – JC Domenech

A

D’où viennent les météorites ?

Pour mieux comprendre les différents types de météorites et d’où elles viennent, il faut remonter le temps au début du système solaire. Il y a 4,56 milliards d’années, dans notre Galaxie, une partie d’un nuage de gaz et de poussières s'effondre et se contracte, formant le protosoleil entouré d’un disque de poussière et de gaz. Dans ce système en rotation les premiers solides se forment : la poussière fond puis cristallise sous forme de billes – les chondres. Des turbulences agglomèrent ces solides aux poussières primordiales pour constituer des astéroïdes qui par collisions successives donneront des embryons planétaires puis des planètes. Les météorites proviennent de corps, les astéroïdes, qui ont survécu à ces processus complexes.

Disque protoplanétaire entourant la jeune étoile HL Tauri
Disque protoplanétaire entourant la jeune étoile HL Tauri © ALMA (ESO/NAOJ/NRAO) / CC BY 4.0
Astéroïde Eros. Plus grande dimension 33 km.
Astéroïde Eros. Plus grande dimension 33 km. © NASA/JPL/JHUAPL

Les différents types de météorites

Toutes les classes de météorites trouvent leurs amateurs, toutes sont des roches uniques. Les chondrites sont les roches les plus anciennes du système solaire, les achondrites lunaires et martiennes font rêver les amateurs d’exploration spatiale, quant aux météorites de fer et les pallasites, elles sont parmi les plus spectaculaires. Plus de 80 météorites sont présentées dans la deuxième partie de l’exposition afin de montrer toute leur diversité.

MÉTÉORITES INDIFFÉRENCIÉES OU CHONDRITES (86,5%)

Météorite Adam Talha

Trouvée en Mauritanie en 2005, cette météorite révèle des chondres extrêmement bien conservés. © MNHN – JC Domenech

Météorite de Lancé

Tombée en France en 1872 © MNHN – JC Domenech

Météorite de Sainte-Marguerite

Tombée en France en 1962 © MNHN – JC Domenech

Météorite de Sainte-Rose

Trouvée à la Réunion en 1983 © MNHN – JC Domenech

MÉTÉORITES DIFFÉRENCIÉES (13,5%)

Achondrites (8%)

Météorite lunaire Dar Al Gani 400 © MNHN – JC Domenech

Météorites de fer (4,5%)

Coahuila. © MNHN – JC Domenech

Météorites mixtes (1%)

Météorite d’Esquel (pallasite) © MNHN – JC Domenech

Diversité extraterrestre

La plupart des météorites sont des fragments de petits astéroïdes qui ne se sont pas différenciés, on les nomme météorites indifférenciées ou chondrites. Celles qui ont subi le moins d’altérations contiennent encore les premiers solides du système solaire que sont les chondres. Certaines, très rares, proviennent de comètes. Le reste, quelques pourcents, sont les météorites différenciées. Elles proviennent de corps qui se sont différenciés comme les gros astéroïdes (par ex. Vesta), les planètes telluriques (Mars) ou leurs satellites (la Lune).

Chondres d’Allende
Chondres d’Allende © MNHN – JC Domenech
Chondre dans la météorite de  Sainte Rose (x50)
Chondre dans la météorite de Sainte Rose (x50) © MNHN

Un long voyage

Dans l’espace, les astéroïdes se percutent mais viennent aussi heurter les planètes et leurs satellites, comme la Lune. Ces collisions produisent des fragments de toutes tailles. Dans certaines conditions, ils quittent l’attraction du corps céleste d’origine. Les météoroïdes ainsi éjectés commencent un voyage de plusieurs millions d’années dans l’espace et peuvent à leur tour percuter un autre corps céleste, comme la Terre où ils finiront leur voyage… en météorites.